Maquette de cathédrale gothique en carton

Présentation

La réalisation d'une cathédrale en papier-carton, à imprimer, couper, plier et coller !

L'échelle est environ 1/200 (c'est à dire 2m "en vrai"= 1cm "dans la maquette") ce qui fait une cathédrale de 36m de long, 27m de haut et une hauteur sous voûte d'environ 14m. C'est, même en "vrai" une petite cathédrale. Elle ne prend pas trop de place sur l'étagère. Elle tient sur 1/2 page A4. Comme pour le château, les feuilles à imprimer sont toutes A4 et simple face. Cette fois-ci j'ai même fait le plan pour s'y retrouver.

Attention ! Cette cathédrale n'est pas gratuite ! Elle est distribuée en "photoware", c'est à dire que vous devez m'envoyer une photo de votre montage, sans quoi les foudres d'Odin, de Zeus et d'autres amis à moi encore vous enverrons dans le tréfonds de l'Enfer (et ça fait mal!).

Téléchargement des documents

Les documents sont un peu plus léger que pour le château, j'ai fait un effort sur les images. Ceci ne gâte rien car la cathédrale est entièrement faite en photo-réaliste retravaillé.
J'ai choisi un ton un peu orange pour évoquer les pierre calcaires dans lesquelles sont faites les cathédrale du sud.
Je vous met les documents à télécharger dans l'ordre de fabrication. La planche des tours et des contreforts sont à imprimer 2 fois chacune. Plan : Vous pouver télécharger le plan. Celui ci contient les trois vues. Je n'ai pas représenté le clocheton. Trop fainéant je suis. Imprimez les documents sur du papier un peu épais, genre 240g/m2. Si vous pouvez, imprimer sur une imprimante laser, ça résiste mieux au temps et au intempéries… Important : imprimez les documents sans mise à l'échelle.

Utilisation du cutter

En observant ma fille utiliser le cutter sans grande expérience, après avoir recollé les doigts 2-3 fois (c'est pratique la colle est sur la table) j'ai pu constaté des choses pour donner quelques conseils :
Le cutter doit être tenu par le manche et pas par la lame. Il faut rentrer la lame si elle sort trop.
Il ne faut jamais couper en direction d'un membre, par exemple la main qui tient le papier !
Il ne faut pas pousser le cutter non plus. Hein Élisa ;-)
Il est plus facile de partir de la forme à couper et de s'en éloigner. Si on s'arrête dans les chutes de papier, ce n'est pas bien grave. Tandis que si on s'arrête au milieu d'un mur, c'est ballot…
Il faut tenir le cutter bien vertical et pas pencher vers la droite où la gauche, sinon il va tailler en s'enfonçant, et donc en allant de travers…

… et on commence par couper les parties blanches, c'est plus facile !
L'utilisation des ciseaux est souvent plus simple malgré tout, surtout pour les petites mimines ! Il convient de ne pas utiliser des ciseaux trop grands, car alors lesdites petites mimines perdraient en précision. Déjà que bon, hein…

Découpage

Le Transept. Commencez par le couper. Pliez le puis collez le en le refermant petit à petit. Le fond se met ainsi en dernier.

Les contreforts : Vous avez de la chance, il n'y en a que 16 sur cette petite cathédrale. :-). Les contreforts sont de loin le plus pénible de la cathédrale. Il faut faire attention à bien les couper, bien les plier.
• La méthode initiale devait être : Couper, plier. Ensuite, il faut plier les languettes à coller. Il faut alors pratiquer des fentes dans les murs cœur et nef qui sont à coller ensuite. Il faut coller par l'interieur en passant le contrefort dans la fente ouverte.
• Une autre solution beaucoup plus simple mais un peu moins "clean" est de supprimer les languettes à coller et de les coller délicatement sur la tranche à la fin avec la pince brusselle. Franchement, je vous conseil cette méthode.

La nef : La construction de la nef ressemble beaucoup à celle du transept. Il faut tout coller sauf la partie qu'on rajoute à la fin, et celle-ci vient s'emboîter assez facilement. J'ai séparé les façades des flans au dessus des collatéraux à cause des pinacles.

Les collatéraux : pas de remarque particulières

Le cœur : Couper le cœur et le toit du cœur. Attention, il faut bien former le toit en demi-cercle avec un bel angle pour le faîte et ensuite placer le toit sur le cœur. Si vous avez supprimé les languettes des contreforts, alors coller le flan du cœur tout de suite.

Le déambulatoire : Couper plier et coller le déambulatoire. Attention, il faudra bien le plaquer le toit contre le cœur et contre le transept (sur le pointillé)

Les Tours : Couper-plier-coller les embases des tours.

Assemblage

Vous partez du transept. Collez les éléments dans l'ordre ci dessous : Notes :

Et n'oubliez pas les photos !

Vous pouvez me demander les documents au format OmniGraffle (MacOS X) pour les modifier. Dans ce cas, merci de me les renvoyer pour que je les mettent en ligne. De même, si vous ajoutez des pièces, sacristie, etc, envoyez-les moi pour en faire profiter le reste de l'univers Je croix que les martiens sont intéressés par l'art gothique en Europe.

Cette cathédrale a été réalisée au printemps 2010. En passant chez Arthaud (à Grenoble on dit pas "je suis allé dans une librairie" mais "je suis allé chez Arthaud" ; faut dire aussi, que c'est ZE librairie) Donc, je disais, en passant chez Arthaud, j'ai trouvé un énorme bouquin qui rentre même pas dans ma bibliothèque "l'Art ghotique" Édition place des Victoires, à un prix cassé. Ça m'a donné envie de l'acheter et après … voila !

Vos cathédrales à vous.

Bon OK la cathédrale se prête moins que le chateau à l'envoi de photo, car elles se ressemblent toutes. Logique. Mais rien ne vous empèche de les personnaliser. Celles ci-dessous sont réalisées par des écoles, par des passionnés, ou bien des mamies qui occupent leur petits enfants les jours gris.

Fatal error: Call to undefined function: listeimage() in /mnt/113/sdb/a/8/jumpifnotzero/construire/cathedrale/index.php on line 166