Home / Randonnées à Vélo / 18 mars 2006 : Le Spéculoos de Marc 10

Un bel après midi ensoleilè;, j'ai décidé de partir faire un col à 20000m. Mais après avoir roulè 2000km, je suis passè à Moirans, ville de Russie, tout à l'est (près de Madrid ;) ) et là, dans une forêt sombre , j'y ai vu un… hobbit. (grand sourire, petite taille… c'est bien un hobbit ;) Bon je le laisse témoigner avant de me faire taper dessus :

"Le ciel est plombé, je bosse la nuit prochaine, j'ai la dalle, mais je viens de monter le pneu sur ma 2ème roue de speculoos (pour éviter de rouler avec celle à boyau - ceux qui me connaissent savent que je crève souvent). Alors il faut que je roule, car en près d'un mois j'en suis à peine à 10 bornes cumulées...en comptant les zigzags. Je jette un oeil dans la rue tandis que je me baffre de chocolat et v'la que passe dans ma rue le JNZ ! (NDLR : JNZ, animal commun que l'on trouve dans la vallée de Grenoble, mû par un Orca Bleu…) Et le pire c'est qu'il s'arrête chez moi ! Mais comme il me propose de me filmer, je craque (une star médiatique ne refuse jamais les caméras). Pour la peine je revets mes chaussures de course (faut bien que je parvienne à les clipser !). Je m'installe dans mon cockpit dans la 1ére descente que je trouve et c'est parti. Jusqu'à la 1ère difficulté, c-a-d le pont enjambant l'autoroute, ça roule. Mais dans la côte, ça se corse, pas moyen de monter :-( Main à terre : humiliation immortalisée par le regard moqueur de l'appareil photo). La rage au ventre je m'élance à nouveau, et cette fois-ci sur la digue de l'Isère je monte en puissance. Après quelques bornes j'atteins pas loin de 40km/h, Jonathan est laché. Le speculoos a un rendement exceptionnel...dommage que je ne parvienne pas à le garder en ligne en toute décontraction. Au retour, je me sens encore mieux et après avoir abandonné Jonathan dans le crachin, je parviens même à regrimper la montée de l'autoroute sans m'arrêter. Je sens que ça vient alors planquez vous à Zandvoort!!!"

Marc

Acceder à la page des vélos de Laurent
Voir la vidéo des essais du Spéculoos (en MPG4, 10Mo)