Home / voyages / 2010 : Maroc / Monuments 18

S'il y a une chose qui m'a marqué au Maroc, c'est la fragilité des constructions. à part quelques édifices en pierre ou en béton, rares sont les bâtiments et constructions qui durent. Tout est fragile et tombe rapidement en ruine. Les routes s'effondrent, les maison ne durent pas, même les kasba (maison riches), les ksar (forts) ne durent pas. De l'un des plus beau et peut être des plus vaste, le palais du Glaouis, ne reste que 5 pièces, en béton datant des années 50, et dans un état préoccupant, bien qu'entretenu. Le reste, plus ancien et en terre, est irrécupérable.