Home / Randonnées à Vélo / 23 au 25 mars 2007 : des Hautes Alpes à l'Ardéche 36

Comme cette petite excursion était programmée depuis longtemps, nous avons conservé la date. Mais le temps n'était pas aussi beau que la semaine qui venait de s'écouler. Le violent mistral froid ne s'est calmé que dimanche. Le coté positif, c'est qu'il n'y avait pas beaucoup de voitures dans les magnifiques gorges que nous avons traversées. Nous avons été accueillis comme des princes à Mondragon par Christiane et Jean Claude, qui nous ont accompagné le lendemain matin jusqu'à Saint Martin d'Ardéche. Puis nous avons remonté les gorges de l'Ardéche, ou nous n'avons presque pas vu de voitures. De même pour le défilé de Ruoms. Nous somme allés faire quelques courses à Largentiére, puis nous avons dormi dans le nid d'aigle de Gabriel sur les hauteurs de Joannas. Eau à la source et électricité solaire, comme dans les livres. Dimanche, nous sommes simplement rentrés, mais la route entre Privas et Valence était chargée de voitures.
Les étapes sont : Départ à Aspres sur Buêch ; Serres ; Montclus ; Col de la Saulce ; Col de Palluel ; Moydans ; Le Collet ; pause midi à Pellone ; Sahune ; Les Piles ; Aubres ; une petite pause à Nyons ; Mirabel aux Baronnies ; Villedieu ; Buisson ; Saint Roman de Malegarde ; Sainte Cécile les Vignes (par D75, D193 puis petite route) ; Rochegude ; dodo à Mondragon ; Lamotte du Rhône ; Pont Saint Esprit ; Saint Martin d'Ardéche (par D290) ; Vallon Pont d'Arc ; Ruoms (par D579) ; achats à Largentiére ; Col du Suchet ; Joannas ; dodo à Le Clos ; achats à Largentiére (encore !) ; La chapelle sous Aubenas (par D103) ; Saint Maurice d'Ardéche ; Saint Germain ; Lavilledieu ; Lussas (par D259) ; Darbres ; Freyssenet ; casse croûte du midi au Col du Benas ; Privas ; Valence (par nationale). Cette rando faisait 330 km et s'est déroulée le 23, 24 & 25 mars 2007

3 ans après, je dirais que cette rando a marqué un tournant dans mes envies. je le sentais depuis un temps déjà, mais pas vraiment sur. La rando avec dodo au milieu n'a rien à voir. C'est une échappée, une autre vie…